10 septembre 2008

L'agitateur anti-islamique allemand Ulfkotte habillera-t-il les extrémistes flamands le 11/9 à Bruxelles?

< Voici le Collège du Bourgmestre et des Échevins de la ville de Bruxelles. Bruxelles est une des 19 entités communales qui constituent l'agglomération de Bruxelles. Celle-ci a environ 130.000 habitants, environ 12,5% de l'entière population de la Région Bruxelles-Capitale. Le Bourgmestre (maire) M. Freddy Thielemans est devenu encore une fois le cible d'attaques extrémistes et xénophobes. Pas seulement des extrémistes flamands du "Vlaams belang", mais aussi de la part d'autres Islamophobes en Europe.

Comme en 2007, le Vlaams Belang s'est vu interdire une manifestation à Bruxelles pour "commémorer" les événements du 11 septembre 2001 aux États-Unis, manifestation qui a également pour but de dénoncer la "complicité" des parlementaires européens en ce qui concerne la prétendue "islamisation rampante" de l'Europe.

Le Conseil communal de la Ville de Bruxelles est décrié par les extrémistes anglais et danois du SIOE, par le Dr. Ulfkotte (Akte Islam) en Allemagne, ainsi que par le Vlaams Belang, comme cinquième colonne de l'Islamisation de Bruxelles et de l'Europe, seulement parce qu'il compte plusieurs membres qui ont leurs origines dans des pays musulmans ou non-européens.

Les extrémistes anti-islamiques des "SIOE".

Après leur débacle du 11 septembre 2007, les SIOE prenaient d'office tous les membres du conseil communal avec des noms à consonance arabe comme membres de cette cinquième colonne-là. Malheureusement, ils n'ont pas reçu de réplique. Car nous autres, Bruxellois, nous savons que les membres du conseil communal bruxellois qui sont d'origne, p.e., nord-africaine, ne représentent point les islamistes ou les wahhabites, mais uniquement leurs partis politiques respectifs. L'enseignement, les sports, les loisirs relèvent entre autres d'élus d'origine musulmane. La laïcité, l'ouverture à tous les gens, indépendemment de leur religion est minutieusement maintenue.

Le Vlaams Belang diabolise le socialiste francophone

C'est le Vlaams Belang, qui, pendant les préparations d'une "grande" manifestation anti-islamique, prévue pour le 11 septembre 2007, a introduit sa lutte indépendentiste flamande sans l'ensemble des "alliés" européens contre l'"Eurabie". le recours en justice contre l'interdiction de cette manifestation-là, fut introduit auprès de la Chambre néerlandophone du Conseil d'État, qui, comme c'était prévisible, se déclara incompétente. À l'époque, ces agissements ont fait éclater le front uni des extrémistes de droite européens. Les SIOE ont organisé leur manif au Parlement européen, le Dr. Ulfkotte (qui se vantait de 30.000 manifestants venant de tout le monde) s'est retiré trois jours avant la date prévue, et le Vlaams Belang s'est trouvé tout seul Place Schumann en provoquant la police. C'est pour commémorer ce regain pénible de son agitation dans la rue, que le VB a tenu à reproduire sa provocation cette année-ci. leur cible est, encore davantage qu'il y a un an: M. Freddy Thielemans. Filip Dewinter, le leader incontesté de sa formation, a traité Thielemans de (article NU.nl, 9/9): "een knecht van zijn islamitische kiezers'' (un valet de ses électeurs musulmans) et de 'grootmoefti Thielemans' (grand Mufti, comme le leader musulman de Jérusalem, ami des nazis, pendant la 2me guerre mondiale).

Malgré leurs divergences, les anti-islamistes s'unissent contre les anti-racistes.

Le 20 septembre prochain, le Vlaams Belang animera, avec leurs amis xénophobes de ProKöln, un "grand" congrès anti-islamique européen à Cologne en Allemagne. Le Pen y est attendu, ainsi que les xénophobes autrichiens. La gauche allemande se prépare à des manifestations contre cet événement. Une semaine plus tôt, une droite qui se veut moins extrémiste, se réunira dans une auberge de jeunesse dans la même ville, inspirée par le monument antiraciste allemand, le rescapé de l'holocaust, Ralph Giordano. Ce dernier s'était converti en antimusulman, après avoir été, pendant de longues années, le symbole antiraciste par excellence de l'Allemagne honteuse. Mais giordano a, tardivement, découvert qu'il se trouvait en compagnie non-désiréee et il s'est distancié des extrémistes ex-antisémites de p.e. Pro-Köln. Il se veut une "troisième force", non-extrémiste et non-populiste, mais résolûment hostile aux "dhimmis" intellectuels qu'il accuse d'être les valets d'une islamisation.

Ulfkotte veut le meilleur des deux: Être "salonfähig" avec les Giordanistes et agiter contre les antiracistes avec les extrémistes de droite...

Isolé de ses alliés naturels, Udo Ulfkotte, devenu entre-temps président d'une "Bürgerbewegung" (mouvement civique) "Pax Europa" dans trois états régionaux de l'Allemagne, s'est réfugié auprès du vieux lion Giordano. Il participera au "contre-congrès" du 12 septembre à Cologne. Mais dans une communications sur son site "Akte Islam", il met l'accent sur ce qui l'unit aux extrémistes du Vlaams Belang et de Pro-Köln: "Ähnlich scharf wie mit „Pro Köln“ und
ihren Verbündeten rechnen die Vertreter der Kritischen Islamkonferenz
jedoch auch mit der Gegenseite der „vermeintlich antirassistischen
Islamversteher“ ab." (Source)
[Aussi radicalement qu'avec 'Pro Köln' et avec ses alliés, nous (les représentants de la Conférence critique anti-islamique) nous nous distancions toutefois aussi des ennemis qui appartiennent à la congrégation des soi-disants "comprehensifs de l'Islam anti-racistes"].

Ceci revient à une proposition aux extrémistes, à s'unir autour d'un plateforme de lutte contre les antiracistes en Europe. C'est ce qu'Ulfkotte désire. Et c'est pourquoi il a maintenu son site ("Brussels GANG Shop 9/11") à Leipzig, qui vend des objets et des vêtements qui soutiennent l'agitation contre les antiracistes. Ce site, inauguré par Ulfkotte en août 2007, peut encore servir aux gens du Vlaams Belang. Ulfkotte, malgré ses ambitions à devenir un as du parti chrétien-démocrate allemand CDU/CSU, a l'intention ferme à ne pas couper les ponts avec les radicaux. (Ce spagat du Dr. Ulfkotte se traduit aussi par le fait qu'il ambitionne d'un côté à être un personnage CDU (chrétien-démocrate allemand), mais qu'il offense par ses actions la première échevine de la Ville de Bruxelles, Joëlle Milquet, tout à fait d'accord avec son bourgmestre pour l'interdiction du VB, et qui est la présidente des chr.-démocrates francophones de Belgique, donc l'alliée de la CDU/CSU allemande si convoîtée par Ulfkotte.)

Ulfkotte propose un "Freddy-bashing" vulgaire aux Flamands

Si les manifestants du Vlaams Belang veulent être à la hauteur, ils n'ont qu'à se rendre sur le site, maintenu jusque ce jour-ci par le Dr. Ulfkotte, afin de trouver les attirails qui leur conviennent pour lutter contre le méchant francophone. Il faut se dépêcher, car la manif est pour demain!


- une casquette chouette, achetée en Allemagne? - un peu cher, mais c'est pour un but lucratif: Ulfkotte poursuit en justice chaque bloggueur allemand qui le critique et les avocats sont chers...-

Il y aussi un sac contre Freddy. Enfin: Un régal! Si vous ne me croyez pas, voici l'"Impressum" (screenshot pris aujourd'hui) qui montre sans ambages, qui est le responsable de tout cela: Le Dr. Udo Ulfkotte!


Militants du Vlaams Belang! Je vous ai trouvé l'endroit qu'il vous faut! Luttez contre Freddy avec le Dr. Ulfkotte! Habillez-vous en "Gang" allemand!

Il faut espérer que les autorités de Bruxelles se défendent enfin contre les injonctions flamandes et européennes. Bart Debie, condamné il ya quelques mois à Anvers pour excès racistes, avait défini le Dr. Ulfkotte comme "rare man" (personne étrange) en affichant les références d'Ulfkotte aux services secrets allemands. Mais vous voyez: Il est toujours de vos côtés!

Vlaams-Belangers, Op - Naar Ulfkotte's GANG-SHOP!

Militants du Vlaamse Belang, en avant! Achetez chez le Dr.Ulfkotte vos habillements!

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Related Posts with Thumbnails