19 novembre 2007

Bruxelles: le Vlaams Belang se trompe de Jardin


Dans la commune bruxelloise d'Etterbeek se trouve le petit traiteur "Jardin de Babylone". Ce n'est pas le restaurant "Jardin de Babylon" (sans "e"), dont la photo (plus bas) sert à illustrer l'"islamisation" de Bruxelles.
C'est ce dernier restaurant que je cherchais.
Pourquoi?

Hier, une libelle de 16 pages A4, imprimée en toutes couleurs, tomba dans notre boîte aux lettres bruxelloise. Expéditeur: Le parti extrémiste et revanchiste flamand le "Vlaams Belang" (La Cause Flamande). 8 pages en flamand, 8 pages en français. Bruxelles bilingue oblige. Heureusement!
Étant donné, que peu de Belges du Nord s'intéressent encore activement à la réhabilitation des collaborateurs flamands de la 2me Guerre mondiale et que la confédéralisation du pays a fort calmé les frustrations linguistiques, il est compréhensible, que le "VB" cherche désespérément de nouveaux sujets à attiser les sentiments d'insécurité.
Le cible est, en Belgique comme partout dans l'Europe actuelle, un public qui est ouvert à l'idée que les causes de ses malheurs viennent de l'extérieur, de l'étranger, de l'Europe, de la globalisation, symbolisés par la présence des immigrés et des refugiés. Cibler la Xenophobie, en bref.
Le Vlaams Blok n'y va pas à pas feutrés: Chacune des 2 fois 8 pages est remplie d'insinuations vilaines contre les gens originaires des pays d'émigration muslumans. Voici un exemple:
Des mensonges et des vérités sélectives. À peine 80.000 des 1.2 millons d'habitants de Bruxelles-agglomération sont d'origine turque ou nord-africaine. Les grands marchés de Bruxelles sont des lieux d'intégration par excellence. Ils ont été enrichis par la présence d'un grand nombre d'étals qui proples deux titres du pamfletosent ce que nous cherchons, à prix modéré. J'y rencontre tout le monde bruxellois, les vieux et les vieilles, les jeunes, chaque jour, au marché gigantesque d'Anderlecht. Et ainsi de suite. C'est dégoûtant et je me sens attaqué, cambriolé et offensé par cet imprimé du VB.
À en juger par les deux titres de la pamphlette, le VB essaie de 'capitaliser' sur les événéments du 11 septembre dernier à Bruxelles:
Nous en avions parlé dans plusiers langues à l'époque (Voir: les libelles Ulfkotte et/ou Vlaams Belang c.q. Blok, dans Huib's blogs, accessibles ici)
En abbrévié: M. Ulfkotte (allemand) et ses alliés anglais/danois du 'SIOE' projetaient une manifestation anti-islamique le 11/9/07 à Bruxelles. Le manif étant interdit, Ulfkotte tomba entre les mains du Vlaams Belang car il projetait combattre l'interdiction par la voie juridique. Le VB en profita pour organiser sa propre manif et récolta la photo montrée au titre flamand de sa libelle. Ulfkotte, tardivement conscient de la trappe dans laquelle il était tombé, s'est distancié de ces événéments, mais c'était beaucoup trop tard. Merci, M. Ulfkotte, au nom des Belges qui luttent contre l'extrême-droite!

Retournons maintenant au Vlaams Belang: Apparemment, ils ont voulu provoquer de l'agitation parmi les Bruxellois, les Francophones et les non-Francophones. Mais je ne crois pas qu'ils y croient eux-mêmes. La libelle très coûteuse a été créee pour la "tribune": flamande et internationale. Car chaque Bruxellois, francophone ou non-francophone, sait, bien sûr, qu'il y a de problèmes avec la jeunesse immigrée. Il sait aussi, que, en général, la gestion de ces problèmes est bien faite entre les mains des autorités locales élues, les bourgmestres et les échevins, ceux d'origine étrangère y inclus. Et alors, qu'est-ce que vient faire le VB là-dedans? Personne ne croit que les autorités, socialistes ou non-socialistes, ont été "achetées" et qu'elles trahissent leurs électeurs en poursuivant une "islamisation" de la société bruxelloise. C'est pourtant, ce que le VB dit.

Non, cette publication est destinée à la tribune internationale et européenne. Destinée à montrer que le VB est la seule force qui combat la "déseuropéanisation" de la capitale de l'Europe! Et, aussi, à montrer aux Flamands de province, que le VB "ose" s'attaquer aux perfides Francophones à Bruxelles.
Une malaise s'est emparée de moi, en lisant cette intrusion non-sollicitée dans ma boîte aux lettres. Est-ce que je suis considéré comme une personne assez bête à accepter la version VB de ma vie de tous les jours? Je me sens offensé. Lésé.
C'est pourquoi je cherche ce restaurant "Jardin de Babylon", quelque part dans les 19 communes bilingues de Bruxelles-Capitale. Il est montré dans la libelle du VB comme preuve de l'"islamisation" de la capitale de l'Europe:


Car, deux contre un, que le propriétaire est un Chrétien dévot, qui se réfère aux jardins suspendus de Babylone, mentionnés dans l'Ancien Testament. Une référence "judéo-chrétienne" des plus authentiques!
D'ailleurs, les ignorants du VB ne se rendent pas compte que c'est l'ire de Jahweh contre les bâtisseurs de la Tour de Babel, jugés trop orgueilleux et trop peu respectueux, qu'ils doivent l'existence elle même de leur langue! Le Dieu des Israélites, jugeant la Tour une Arme potentielle de Destruction Massive (ADM) contre Son autorité, frappa les constructeurs d'une différentiation linguistique (Génésis) durable. Ils ne se comprenaient plus. Avant, tout le monde parlait Sumérien.

Immédiatement, tous les ouvriers immigrés des quatre coins du monde (Hébreux, Éthiopiens et quelques ancêtres germains des Flamands, venant des steppes d'Asie) ne comprenaient plus les ordres des maîtres sumériens, ni l'un l'autre. la tour n'a jamis été terminée...
C'est à Babylon, que Dieu a préparé la scission de la Belgique, tellement désirée par les Flamands extrémistes!
Mais ils ont été aveuglés par le Diable de la Xénophobie et ils rejettent, dans leur ignorance, le Nom même de l'origine de leur Salut!

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Related Posts with Thumbnails